Etudiants en santé : L'état vous engage pour 3 mois.

Un service sanitaire de 3 mois pour les étudiants en santé 

La fréquence des comportements à risque (consommation de tabac, de cannabis, d'alcool, obésité...)  reste élevée en France. Elle est particulièrement prégnante chez les jeunes et parmi les publics les plus fragiles socialement, qui bénéficient d'une moindre sensibilisation aux comportements favorables à la santé, ce qui renforce et pérennise les inégalités de santé.

L'instauration d'un service sanitaire pour tous les étudiants en santé s'inscrit dans le cadre de la Stratégie nationale de santé dont le premier axe est de mettre en place une politique de prévention et de promotion de la santé. 

Il s'agit pour les étudiants en santé de mener des actions de prévention auprès de tout type de public, notamment les plus jeunes et les plus fragiles, sur les thématiques de la nutrition, du tabagisme, de la consommation de drogues et d'alcool, de la promotion de l'activité physique, ou de la vie affective et sexuelle...

LE SERVICE SANITAIRE

- Il représente l'équivalent de trois mois de formation (continue ou discontinue) et sera obligatoire pour l'obtention du diplôme.
- Les  étudiants en santé interviennent dans des établissements scolaires,des  EHPAD, des  structures médico-sociales, des  lieux  de  privation  de  liberté, des entreprises...
- Les interventions portent sur des thèmes prioritaires de santé publique, tels que la vie affective et sexuelle, les comportements d'addiction, l'activité physique et la nutrition...
- 47 000 étudiants concernés par le service sanitaire dès la rentrée 2018.
- 50 000 étudiants à la rentrée 2019

 

Source ministére de la santé                                                               le lapin connait le chemin